Description :

Association
Pour Adultes et Jeunes
Handicapés de l'Aude
Au service de la personne
en situation de handicap

Actualité du Foyer d’hébergement de Saissac

Cultiver son jardin

Le samedi 10 mars 2018

En 2017, Jean-Pierre Laffon, résident au foyer de Saissac, voyant la retraite arriver, a décidé de s'investir dans le travail du potager, afin de garder une activité physique et perpétuer une transmission familiale. En effet,  ses souvenirs de moments partagés avec son père, dans son enfance, au jardin, ont fait que Jean-Pierre voulait travailler de façon naturelle, sans pesticides ni engrais chimiques mais avec des purins d'adventices (faussement appelés "mauvaises herbes").

Accompagné par Sandrine (monitrice éducatrice remplaçante), a commencé alors une aventure de terroir.

Il a fallu commencer par amender le terrain, ce qui nous a permis de nouvelles rencontres: les éleveurs des environs pour aller chercher l'engrais naturel (crottin de cheval, de brebis), puis les agriculteurs pour trouver de la paille afin de pailler les cultures de fruits rouges (framboisiers, fraises) et d'aller à la rencontre du tenancier du magasin agricole qui est un proche voisin, pour quelques outils spécifiques.

Le potager est pour les participants, un lieu de travail de l'estime de soi. Un lieu de partage où l'on travaille ensemble, mais aussi d'entraide dans les différents travaux où chacun peut mettre ses capacités au service du collectif et partager ses savoir-faire, mais aussi un moment paisible, propice aux confidences.

Ainsi, Jean-Pierre avec: la force de Jean, les connaissances de Raphaël (et de son projet composte), la persévérance de Carole, l'oeil averti de Rolland, le don des semis des familles, de l'école de Saissac et du voisinage, ont permis d'avancer rapidement afin de commencer les plantations au printemps.

Beaucoup de résidents ont aimé venir voir "la vie du potager" où certains sont venus y travailler un peu tous les jours.

Durant le printemps et l'été, une dynamique de convivialité s'est vite installée dans ce lieu. Tous les résidents ont pu profiter des différentes récoltes grâce à la complicité et l'imaginaire du personnel de cuisine. Certaines personnes ont fortement apprécié d'aller "piquer" et savourer quelques gariguettes !

Jean-Pierre est aujourd'hui le référent jardin, ce qui le valorise et met du sens dans ses journées de retraité heureux.

Le ressenti de Jean-Pierre?: "On apprend beaucoup de choses à travailler la terre, à observer les petites bêtes qui y vivent. J'aime être dans cet endroit, travailler en écoutant les oiseaux, prendre le soleil... je suis en paix !".

Il a apprécié de faire la récolte des graines (tomates, salades, fleurs...) pour faire ses propres semences et à l'automne 2017, nous avons, sur sa demande, commencé un potager d'hiver où se développent actuellement des fèves et des petits pois que nous dégusterons au printemps.

Jean-Pierre s'organise actuellement pour ses futurs semis et la fabrication d'une serre en matériel de récupération... des projets plein la tête pour un lieu qui lui tient à coeur !

 

Sandrine Gallet, monitrice éducatrice au foyer de Saissac

 

Jean-Pierre dispose les graines

 

Jean-Pierre prépare la paille


Retour haut de page haut de page

 

Autour des animaux

Le samedi 11 novembre 2017

Régulièrement, sur le foyer, nous organisons des sorties et activités autour des animaux. Les résidents en sont très demandeurs.

Lors de ces activités, nous remarquons que l'animal est un facilitateur relationnel. Comme le disait Boris Levinson, père de la zoothérapie et psychologue: "l'animal ne se nourrit pas d'attentes idéalisées envers la personne et accepte cette dernière pour ce qu'elle est et non pas ce qu'elle devrait être". En présence de l'animal, la personne ne se sent pas jugée sur son aspect physique et/ou son état psychologique. La présence animale encourage le rire. La personne devient soignante et reprend confiance en elle. L'attention se fixe plus facilement, il réconforte et permet à la personne de se "poser" et de se concentrer sur l'activité. La médiation animale peut alors renforcer les apprentissages des gestes du quotidien et de la motricité fine.

Au fil des différentes activités faites sur le foyer, nous avons pu observer ces bienfaits auprès des résidents.

Alexia Merle, zoothérapeute, est intervenue sur le foyer avec ses chiens mais également des rongeurs. Les résidents ont été très réceptifs et intéressés. La présence de ces animaux a favorisé les interactions entre eux.

 

Miguel: "On a passé du temps avec les animaux sur le foyer. C'était vraiment bien de pouvoir s'occuper d'eux. J'ai pu apprendre des choses: sur leur alimentation, le dressage. J'ai pu faire des exercices à l'extérieur. On a bien rigolé".

 

Hanissati: "Je ne voulais pas trop au début car j'ai peur des chiens. Petit à petit, j'ai pu y aller. Alexia m'a beaucoup aidé et j'ai passé du temps avec eux. Ils étaient gentils. Maintenant j'ai moins peur".


Kévin: "On a passé un super moment ensemble. J'ai pu faire travailler les chiens à l'extérieur avec Priscillia. J'ai passé un bon moment auprès d'eux. J'espère qu'on pourra le refaire".

 

Nous avons également fait une activité attelage. Les résidents ont pu préparer le cheval avant de faire un tour en calèche dans le village. Ils ont apprécié de pouvoir s'occuper du cheval avant et après la balade.

 

Sébastien fait connaissance avec une vache

 

Jeux de balle avec un chien

 

Jeux et caresses avec un chien

 

Petit tour en calèche

 

Petit tour en calèche

 

Au contact du cheval

 

Lucie Cazorla, Monitrice éducatrice - Foyer de Saissac


Retour haut de page haut de page

 

Culture en Saissagais

Le vendredi 30 juin 2017

Cette année encore, les artistes du foyer de Saissac ont participé à l'exposition "Culture en Saissagais".

Le vernissage a été un franc succès. La mosaïque de Miguel a fait l'unanimité, tout comme les peintures de Sébastien, Colette, Magali, Jennifer, Hanissati et Corinne.

 

Tous les artistes durant les discours

 

Les artistes heureux durant le vernissage


Retour haut de page haut de page

 

Fête de la Cocagne

Le jeudi 20 avril 2017

Tous les ans, depuis 1972, Saint Félix du Lauragais ouvre grandes ses portes pendant le week-end pascal pour la fête historique de la Cocagne.

Nées des anciens comices agricoles des années 60, ces festivités rassemblent pendant 2 jours tout un village en costumes d'époque et nous font voyager depuis le Moyen âge jusqu'à la belle époque. Nous avons arpenté les rues de la Bastide aux sons de musiques traditionnelles et du défilé historique où les personnes étaient habillées en tenues d'époque. C'était magnifique !

Nous sommes allés de découvertes en découvertes.

Il y avait une exposition et des démonstrations autour des vieux métiers: forgeron, potier, tanneur, vannerie et des artisans d'art.

Nous avons pu aussi découvrir de belles voitures d'époque et les jeux traditionnels en bois.

Il y avait également une grande ferme nomade où nous avons pu aller à la rencontre des animaux.

Ce fut une belle journée tous ensemble et nous avons eu le plaisir de retrouver Gérard, un ancien résident du foyer. Quelle belle surprise pour nous !

Nous nous sommes régalés et nous reviendrons l'année prochaine !

 

L'équipe heureuse de retrouver Gérard          Les jeux traditionnels en bois

 

Jennifer, Hanissati, Guillaume, Sébastien, Jean, Jean-Pierre, Rolland

Résidents au foyer de Saissac


Retour haut de page haut de page

 
 

Pied de page

Valid WAI AA | Valid XHTML 1.0 Transitional | Valid XHTML 1.0 Transitional
création du site internet Résonance communication

Mention

© 2008 apajh11.com Qu'est-ce que l'APAJH11 | Les Etablissements dans l'Aude | Contact | Espace RH | Documentation | Plan du site | Liens utiles | Informations légales |